Le pourquoi de notre voyage

C’était ça l’idée de départ, … aujourd’hui, le blog continue de temps en temps, … et de notre voyage en Asie du Sud Est, en 2017- 2018

de notre retour en Belgique, en 2018- 2019

A l’arrivée, il y a la Martinique et les Antilles, avant de futurs carnets de voyage de l’autre côté de la Terre aujourd’hui.

Belle découverte. 

 

Introduction à un voyage familial

Fin mai 2017

L’aventure commence,…

Et cela peut paraître bizarre de n’avoir encore rien à annoncer et mais déjà se préparer à une aventure humaine extraordinaire, … Je ferme les yeux… Je pars. Est-ce vraiment vrai ? Viendras-tu avec moi ? Où n’est-ce pas toi qui  m’emmènes ? Est-ce vraiment vrai que nous partons tous ensemble si loin, si longtemps pour ouvrir une nouvelle page de notre si riche histoire ? Nous partons à six, en famille, en Asie du Sud-Est découvrir un monde qui nous est inconnu, … juste en famille,… emmenant avec nous « Les Enfants de Pondy », découvrir d’autres enfants, d’autres cultures, d’autres dispensaires et écoles,… d’autres missions humanitaires,…

Prendre le temps de vivre ensemble, visiter et encore visiter,… avec nos yeux ces paysages inconnus mais si beaux, si souvent vantés. Le Cambodge, la Birmanie, le Vietnam, le Laos et la Thaïlande,… Que nous réservent ces pays ? De découvertes avant la traversée d’Est en Ouest de l’Inde, et puis, retourner dans le sud à Pondichéry et Karaikal, retrouver nos projets de l’Association,…

Les Enfants se réjouissent, ils commencent petit à petit à se dire que c’est déjà demain. L’année se termine, les préparatifs et les listes se préparent,…

Et moi, je rêve à travers leurs yeux d’enfants…

Fabien

Bonjour,

Nous sommes une petite famille de 4 enfants – Maya (13 ans) – Noé (11 ans) – Eléonore (7,5 ans) et le petit dernier : Auguste (21 mois), de Bruxelles. Et dans 7 semaines, nous serons sur les routes de l’Asie du Sud-Est. Pourquoi ce projet un peu fou, nous diriez-nous ?

Tout d’abord, par « égoïsme » 😉 . Mon mari, Fabien, est d’origine indienne et a été adopté par une famille belge. Moi, Charlotte, je suis Française de Lille. Un beau jour de juillet 2000 je suis allée rencontrer l’Homme de ma vie sur une terrasse indienne. Il y passait ses vacances, moi je faisais un stage d’infirmière au sein de l’hôpital de la Congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Cluny à Pondichéry.

L’Inde est donc une histoire de famille désormais. Nous y avons à maintes reprises emmené nos enfants sur les lieux de naissance de Fabien et sur les lieux de notre rencontre et de notre amour.

Nous avons également créé en février 2013 l’association « Les Enfants de Pondy » qui vient en aide à 4 projets particuliers des Sœurs de Cluny, 4 projets pour aider 160 enfants à Pondichéry et Karaikal (Tamil Nadu, sud de l’Inde) : nous apportons un soutien financier en payant les salaires de 22 employés qui s’occupent d’Enfants des Rues, des jeunes filles sidéennes, l’accueil d’enfants handicapés et des étudiantes d’un lycée professionnel. Vous pourrez d’ailleurs découvrir par vous-mêmes ces projets en cliquant sur le lien à gauche et vous brancher sur le site : www.lesenfantsdepondy.org

Mais pourquoi ce voyage ?

Les raisons sont simples :  nous retournons systématiquement à la source de notre famille qui est l’Inde et la Communauté des Sœurs de Cluny à Pondy, et il y a la frustration de ne pas découvrir d’autres pays d’Asie- il y a un goût également d’un léger trop peu quand nous quittons l’Inde ; même si notre vie est si belle à Bruxelles.

Nous avons également la sensation aussi d’être un peu à un croisement de notre vie de famille. Nos boulots sont stables, Fabien dans l’enseignement, moi ; à l’ONE dans l’accompagnement de familles en néonatalogie – l’équivalant un de peu de la PMI. Les pages vont aussi se tourner pour les enfants, l’adolescence approche, les rentrées dans la grande école également… Nous voulons encore savourer pendant ce voyage  le fait d’être un « tout » pour nos enfants, avant de leur laisser prendre leur envol et leurs propres voies.

Nos enfants? Dans ce que nous voulons pour « nos enfants », il y a une base solide dans l’éducation : ne pas avoir des enfants modèles mais des enfants qui connaissent le Bien et le Mal.  Nous voulons également leur donner une ouverture sur le monde ! Pourtant, quelques heures par jours les ramèneront à la réalité des amis de l’école avant de repartir explorer de nouveaux lieux inconnus. L’école se fera entre nous, tous ensemble, … autour de la table ! C’est aussi notre rôle éducatif, notre responsabilité face à la réalité de la scolarisation

Dans le monde d’ici, mon mari et moi avons tous deux des métiers très sociaux, … dans le monde de là-bas, il y a l’Association « Les Enfants de Pondy », …Nous sommes habitants de Belgique, habitants de l’Europe mais surtout habitants du Monde !!!

Nous avons tellement adoré les années passées parcourir les routes du Kerala, l’aventure en Croatie ou encore le road-trip le long de l’Atlantique sans bagage (ou presque) ni gîte,… L’aventure en sac à dos et en famille. Nous avons hâte de découvrir l’Asie à travers les yeux de nos enfants,… découvrir Bangkok, le Vietnam, le Laos, le Cambodge,… Poursuivre le périple en Inde du Nord, visiter le Taj Mahal, Agra, …pour notre plaisir… celui de Maya, Noé et Eléonore qui ne connaissent pas encore et qui en rêvent, parcourir le Rajasthan,… traverser l’Inde en train, vivre au rythme de l’Inde.

Toujours sur notre parcours, nous aimerions découvrir ce que font les Sœurs de Cluny dans les autres pays, les autres régions de l’Inde. Nous irons dans des écoles, visiter des dispensaires, les orphelinats – toujours notre fibre sociale et l’impatience pour nos enfants de découvrir comment vivent les enfants d’ailleurs.

Et vivre  dans ce quotidien indien à Pondy et Karaikal auprès de nos projets … passer du temps avec la Communauté, avec nos amis.

Travailler un peu beaucoup pour l’Association, tout cela à travers les yeux de nos enfants ! Retrouver les enfants de l’Association, et enfin prendre aussi le temps de vivre avec eux ! Prendre le temps d’enraciner encore un peu plus pour nos routes, nos envies, nos passions. Vivre ce rythme de l’Inde que nous aimons tant. Fêter la Noël là-bas, avec eux.

Voilà notre programme, très ouvert, très à l’écoute de nos Loulous, de leurs besoins, et découvrir dans les yeux d’Auguste qui du haut de ses 2 ans va découvrir la fabuleuse folie douce de sa famille, à son propre rythme.

Alors, on vous emmène ?

Charlotte