» Du Laos au sud de la Thaïlande, retour à la mer, … d’Ubon à Krabi et Koh-Lanta « 

Bonjour les amis. Cela fait un moment que nous ne vous avons pas écrit…Le temps file à toute allure. Fabien vous avait laissés aux plateaux des Bolovens et à notre dernier passage à Paksé pour un dernier au revoir. C’était il y à 9 jours déjà. Pour la première fois, je me sens triste en passant la frontière vers la Thaïlande… un peu le blues… Est-ce de quitter le Laos ou d’avoir fini notre première étape de notre voyage…Un peu des deux sûrement ! Noé est grognon depuis quelques jours, on se rend compte qu’ il appréhende également la fin de cette première aventure à 6… Il a très mal à la tête en passant la frontière, chose exceptionnelle chez lui et nous sommes heureux de tomber sur un très beau Resort avec piscine, trampoline, très beau jardin, super cuisinière et petit pavillon familial au top pour nous accueillir de l’autre côté de la frontière à Ubon. Des 2 nuits réservées nous en passons à 6 (!) à se laisser vivre, travailler, jouer et de reposer dans le Moon Resort, perdu au milieu de nul part et sans moyen de locomotion !

Cette étrange pause est inhabituelle chez nous.. mais nous avons besoin de cette halte pour digérer, je crois, nos 5 mois de voyages ! Tellement de rencontres, de paysages et de choses que nous voudrions ancrer en nous ! C’est un stop brutal et imprévu qui nous permet de mieux redémarrer! Et cela grâce à Noé. Le 5ième jour nous commençons quand même à trépigner, et le 6ième, quel bonheur de reprendre 1, non 2 avions pour le sud de la Thaïlande.

La Thaïlande est un bonus que nous nous octroyons avant notre départ pour l’Inde et on est à présent prêt à découvrir des lieux tel que Krabi…Koh lanta…Ko Phi Phi…Phuket…Koh Samui… ça vous parle?…Parce que nous depuis 4 jours, nous tombons sous le charme de la Thaïlande!Étrange 😉

A très bientôt les amis,  et en bonus, voici notre bilan du Laos en famille. D’ici peu, nous vous parlerons de la suite de nos aventures sur les îles…. Belle journée à vous !

Charlotte et Co…

A vous tous qui nous suivez depuis si longtemps, le temps fait sa route comme nous suivons son chemin, … il passe au-delà des frontières, des territoires, des paysages, il nous offre ce qu’il a de mieux quand il le peut, il sacrifie à nos yeux ce que les Hommes ont fait de lui, rassurante marche de ces pas qui nous conduisent toujours plus loin, et puis ? Soudainement, nous retrouvons pour la première fois une halte bénéfique… Ubon, à la frontière du Laos, tout au nord-est de la Thaïlande.

Nous avions pris nos billets pour nous relancer vers l’inconnu, un nouveau pays ? Bien que nous ayons goûté à ses charmes lors de nos deux premières semaines de l’aventure, la Thaïlande se rappelle bizarrement à nous :  » Qu’allons-nous y faire ? ». Depuis quelques semaines, nous avions la certitude qu’en ces temps difficiles, il nous fallait éviter la Birmanie, dernière escale prévue mais nous n’avions pas trop envie d’y risquer une aventure qui, au final, nous dit qu’avec nos enfants, nous n’avions pas le droit d’y tenter une itinérance; non pas que nous prenions le choix de cautionner ou pas ce qu’il s’y passe mais notre famille avant tout. Nous voilà donc pour un mois en Thaïlande.

Tout d’un coup, toute la famille s’arrête au bord de la piscine, ….le temps de la latence, de cette prise de conscience que nous avons parcouru un chemin, chacun d’entre nous se rend compte que cette route itinérante a pris aussi une énergie folle par la passion mise, ce goût indicible de l’aventure,… le rendez-vous du lendemain, l’énergie de faire et défaire ses bagages, la remise en question de l’hôtel ou du gesthouse (est-il bien, adapté pour les enfants ? ), le changement pour un autre charme, une autre ambiance, un autre paysage… l’accumulation des transports en tous genres et les milliers de kilomètres avalés sur toutes les routes; les enfants sont touchés comme nous par la boucle qui se finit ainsi… le temps marque la route … tant de jours et de semaines sur la route et maintenant,… Après quatre mois, où allons-nous ?

La piscine de l’hôtel nous raconte dans ses flots bleus une nouvelle route… Après avoir épluché le guide, les blogs en tous genre… une évidence s’impose… on fonce vers le sud et pour ne pas mourir idiot nous allons vers le tourisme de masse Pucket et Koh-Lanta … là, c’est du lourd. Billets d’avion en proche, l’excitation remonte de plusieurs crans : qui serait l’épreuve finale des poteaux ?

Nous prenons aussi le temps pour récupérer, Noé n’est pas en pleine forme, nous prenons le temps de aussi de visiter un de leurs grands centres commerciaux où quelques achats d’usage nous prennent une bonne après midi complète, nous avions perdu l’habitude de cette fatigue, nous envoyons aussi 15kg superflu à Mamy, histoire de se délester un peu… quelques souvenirs bien lourds qui mettront un mois à arriver à Bruxelles… Nous prenons le temps d’une très chouette rencontre avec un couple d’Alsaciens et leurs trois enfants qui travaillent dans une ONG protestante suisse à Tat Lô, … petit moment intime de partage un dimanche en famille qui nous rappelle aussi nos propres convictions, se souvenir d’un très beau texte d’évangile, (tiens, c’est celui d’une femme qui donne à boire après un long chemin, tout près d’un puits,… ), étonnant moment que celui-là

Finir un pays comme le Laos sans un dernier regard dans le rétro, c’est avant tout un pays enchanteur, d’une simplicité et d’une rencontre entre paysages exceptionnels et passants comme nous. Chaque fleuve traversé, à chaque endroit où se poser, nous avons découvert que nous n’étions pas seuls, d’autres étaient aussi en chemin. Le Laos, c’est aussi ce nord fascinant et tellement beau, le Laos c’est donc toutes ces petites choses qui nous laissent un goût épicé et de parfums.

Forts de ces souvenirs, nous reprenons goût à voyager en avion donc… drôle de parfums que celui de l’aéroport, visite de la Thaïlande vue de haut jusque Bangkok puis un autre vol jusque Krabi, plaque tournante du sud de la Thaïlande, petit gîte avec piscine toujours et découverte de la caverne à touristes.

 

Là, nous y sommes et ils sont nombreux, nous n’avons pas l’habitude même si nous avions bien vu qu’ils étaient de plus en plus nombreux, la belle et haute saison arrivant… au Laos. Là, ils sont tous là… nous qui étions parfois tout seul dans les transports, ici nous sommes dans le flot, dans la masse et nous la suivons. Scooters loués, nous nous réapproprions le pays, sa monnaie, sa culture qui est différente. Au Sud de la Thaïlande, les Musulmans sont majoritaires, il faut dire que la Malaisie n’est pas loin mais l’ethnie dominante est très différente du Nord, presque des Indiens en fait.

Les plages sont des cartes postales, pareilles à celles que nous souhaitions montrer aux enfants, An Ong et Raillay beach nous offrent une nouvelle image, toujours dans ces rochers karstiques… étonnante.

Nous sommes réellement entrés maintenant en Thaïlande et on va en profiter !

Demain ? Départ pour ? KOH LANTA ! J’en connais qui seront une fois de plus heureux… à bientôt

Fab and Co

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s