Nos adieux au Vietnam,…; de la plaine de Dîen Bîen Phu, une page se tourne… direction le Laos !

Chers vous tous,

C’est rare que nous vous envoyons des nouvelles aussi vite, trois jours de suite mais un chapitre se tourne, une large page de notre voyage sur un pays que nous avons mis plus de six semaines à parcourir, … se ferme, une autre s’ouvre; demain matin 04h00, quand nous nous lèverons pour prendre notre dernier bus qui nous conduira à la frontière du Laos,.. nous quitterons le Vietnam.

Nos derniers mots, nos dernières visites, un peu comme nous l’avions réalisé en sortant du Cambodge, une vidéo! Chacun s’est essayé à l’exercice fastidieux de la caméra, sur un lieu particulier : Sur la plaine de Dîen Bîen Phu, nous avons parcouru les vestiges d’un siège, d’une guerre d’indépendance,… une guerre de trop que nous vous partageons ci-dessous.

Et sur cette même plaine, nous avons décidé de vous partager ces dernières vidéos et nos meilleurs souvenirs sur un pays qui nous aura marqués ! Alors dans le désordre, nous passons tous au test de la caméra et ça donne ça !!!

Noé : 

Maya : 

Eléonore : 

Charlotte :

Fabien : 

Ce sont toujours un temps d’arrêt, un moment particulier en famille où nous prenons conscience de notre route, de notre voyage, du temps passé tous ensemble, de ces souvenirs proches ou déjà lointains mais tellement vécus. Chacun d’entre nous mesurons la chance à ce moment-là,, que nous vivons une aventure exceptionnelle. Tellement pour nous, qu’égoïstement, nous la gardons un instant, avant d’oser vous la partager.

Demain, ce sera le Laos, autre monde ? Autre vie ? Autre culture ?  L’Asie du Sud-Est nous réserve encore des surprises….

 

 

Pour les courageux alors ?! Diên Biên Phu ?

Un autre morne plaine,… Une guerre peu glorieuse, un peu oubliée, un site qui murmure le désarroi d’une guerre inutile voire perdue d’avance. Un non-sens aujourd’hui mais qui hier, parlait à tous,… Le monde a changé depuis Dîen Bîen Phu, un autre monde, celui d’une Guerre Froide qui entraînera des millions de personnes à vivre les guerres suivantes qu’ils n’ont pas choisies. Mais, choisit-on sa guerre ?

Au Vietnam, la blessure encore ouverte, une page douloureuse se tourne, qu’en reste-il dans nos mémoires ? La question est posée à la visite du musée de la Guerre ici, à la visite du cimetière, à la visite des stèles commémoratives. Difficile à expliquer à nos enfants : » La Seconde guerre Mondiale, la colonisation, les guerres d’indépendance,..? » Nous avions déjà visité S21 au Cambodge et le génocide, le musée du Souvenirs à Hô Ch Minh, et voilà un aperçu de ce que nous avons pu visiter,… à Dîen Bîen Pu :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une visite du Mémorial où chante la victoire, où murmure « La Complainte des Landes perdues » de Sioban (voir la BD culte). Pour toutes celles et ceux qui veulent approfondir le sujet, deux reportages en parleront mieux que nous,…

 

Dîen Bîen Phu aujourd’hui ? Une ville qui se cherche une place, malgré ses nouvelles infrastructures, son nouvel aéroport, sa volonté d’attirer les touristes cherchant à passer au Laos,.. mais personne ne parle anglais ! Peut-être que dans dix ans, Dîen Bîen Phu aura une autre résonance, celle d’une petit village, d’une plaine coincée entre ses deux montagnes, qui s’ouvre à l’espérance d’une modernité qu’elle mérité enfin… Pour trouver définitivement sa paix intérieure ? L’avenir nous le dira…

Rendez-vous dans une semaine au Laos ? 

3 réflexions sur « Nos adieux au Vietnam,…; de la plaine de Dîen Bîen Phu, une page se tourne… direction le Laos ! »

  1. Beau résumé du Vietnam….vous avez de la chance de voir de belles choses. Et en famille comme dit maman. Au fait les cocos quand on dit Dien Bien Phu…on en a plein la bouche!!….blague à part…nous vous souhaitons un Laos tout aussi merveilleux.

    Aimé par 1 personne

  2. Excellent post. I was checking continuously this blog and I’m impressed! Extremely useful information specially the last part efcdecfcedfd

    J'aime

  3. I conceive this website has got some rattling superb info for everyone. Dealing with network executives is like being nibbled to death by ducks. by Eric Sevareid. cgkaaddfcgdd

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s